Filière bois énergie

UNE CHAUFFERIE BIOMASSE POUR ALIMENTER DE FUTURS RESEAUX DE CHALEUR

Mettant en valeur l’activité déployée par la coopérative Bois Environnement Services qui est devenue au fil du temps une véritable plate-forme de recyclage du bois, le projet initial de chaudière bois avait pour vocation de chauffer les bâtiments existants et d'alimenter un séchoir à bois. Cela devait permettre à Bois Environnement Services d’obtenir la norme NF pour le bois de chauffage et de proposer des palettes à l’exportation. En avançant sur le dimensionnement du projet, nous avons réalisé que ce projet pouvait être nettement plus ambitieux.

Nous avons réalisé qu’il y avait sur la ville de Coudekerque-Branche, des potentiels intéressants pour créer un nouveau réseau de chaleur urbain car plus de 21 sites collectifs sont à moins de 3 km de l’Eco-Zone. Le site de l'Eco-Zone se situe également à moins d'un kilomètre de la future Arena et de sa grande zone commerciale. Si on ajoute les besoins de chaleur potentiels de l'Arena et ceux du Vieux Coudekerque, la chaufferie biomasse envisagée sur le site de l'Eco-Zone aurait une puissance de 3 MW et nécessiterait entre 2100 et 3000 tonnes de bois de chauffage, réparties équitablement entre les plaquettes forestières et les déchets bois de classe A. Cela permettrait de structure une véritable filière bois locale destinée à alimenter cette future chaufferie biomasse ainsi que les autres chaufferies biomasse existantes ou en projet sur le littoral.

La ville de Coudekerque-Branche, lors d'un conseil municipal du mois de juin 2011 a validé à l'unanimité la réalisation d'une étude de faisabilité. Ce projet est également soutenu par la Communauté Urbaine de Dunkerque parce qu'en harmonie avec les études en cours pour des extensions du réseau de chaleur existant sur Dunkerque et dont 80% de la chaleur produite provient de la chaleur fatale des fours d'Arcelor Mittal.

UNE SOURCE D'ENERGIE VIEILLE COMME LE MONDE !

Dans le domaine de l'énergie, et plus particulièrement des bioénergies, le terme de biomasse désigne l'ensemble des matières organiques d'origine végétale (algues incluses), animale ou fongique pouvant devenir source d'énergie par combustion (ex : bois énergie), après méthanisation (biogaz) ou après de nouvelles transformations chimiques (agrocarburant). Avec la domestication du feu, 350.000 ans avant Jésus Christ, nous pouvons dire que la biomasse est, pour l'homme, sans doute, la source d'énergie la plus ancienne. La biomasse est aujourd'hui la première énergie renouvelable en France. En 2009, la France a produit 11 984 ktep à partir de biomasse (bois énergie, biocarburants, biogaz et agrobiomasse) contre seulement 667 ktep éoliens et 66 ktep solaires. Cette filière est en développement rapide.

1900 : L’huile végétale est utilisée comme remplacement du diesel quand l’inventeur allemand Rudolf Diesel fait la démonstration qu’un moteur diesel peut fonctionner avec de l’huile d’arachide. Rudolf Christian Karl Diesel, ingénieur franco-allemand, est né le 18 mars 1858 à Paris et a disparu dans la nuit du 29 au 30 septembre 1913 lors d'une traversée de la Manche.

1812 : Une société gazière de Londres en Angleterre met à l’épreuve la première utilisation commerciale de la pyrolyse, un procédé qui consiste à chauffer de la biomasse dans un environnement sans oxygène afin de produire une huile fluide. 

1876 : Le cycle d’Otto, inventé par le scientifique allemand Nicolaus August Otto, est le premier moteur à combustion à utiliser de l’essence à l’éthanol. 4 ans plus tard, en 1880, Henry Ford utilise l’éthanol pour alimenter une de ses premières automobiles, le quadricycle.

Au cours de l'histoire occidentale, la biomasse a souvent été une soure d'énergie malmenée. Ainsi, à partir de 1890, le charbon lui est préféré pour faire tourner les machines à vapeur. Dès 1945, des carburants à base de pétrole ont commencé à remplacer l'ethanol pour les automobiles. Puis, à partir de 1950, le gaz naturel et l'électricité remplacent le chauffage en bois dans les habitations et les bâtiments collectifs. Depuis la fin des années 90, la biomasse fait un retour en force, grâce à la prise de conscience du grand public des enjeux liés aux changements climatiques. Alors que le coût des énergies fossiles ne cesse d'augmenter, la biomasse redevient également une source d'énergie compétitive.

logo_1
  • logo_1
  • logo_2
  • logo_3
  • logo_4
  • logo_5
  • logo_6
  • logo_7
  • logo_8
  • logo_9
  • logo_10