Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique représente le rapport de l’énergie consommée sur l’énergie produite. Pour les collectivités, les entreprises et les particuliers il s’agit aussi de consommer moins d’énergie en la maîtrisant. (source : Schneider Electric)


Trois leviers d’action complémentaires

Les mesures d’efficacité énergétique passives s’intéressent au bâti, c’est-à-dire l’enveloppe du bâtiment. Elles évitent les déperditions en renforçant la performance technique du bâtiment (isolation, parois vitrées…).

Les solutions d’efficacité énergétique actives agissent sur l’exploitation et l’optimisation des flux énergétiques via l’utilisation d’appareils performants et de systèmes intelligents de mesure, de contrôle et de régulation (variateurs de vitesse et délesteurs par exemple)

La sensibilisation des utilisateurs (information et formation aux éco-gestes) à leur empreinte environnementale peut entraîner la baisse des consommations.


Un gisement d’économies majeur : les bâtiments

Loin devant les transports, les principaux consommateurs d’énergie sont les bâtiments : bâtiments industriels (31 %), secteur résidentiel (21 %), grands bâtiments (18 %) et data centers (2 %). Un bâtiment ayant une bonne efficacité énergétique vise l’équilibre entre production et consommation d’énergie sans affecter le confort de ses occupants.

=> Mesurer les consommations

Les mesures d’efficacité énergétique intégrées au bâtiment renseignent sur son fonctionnement et sa consommation. Elles ont d’autant plus d’effets qu’elles sont appropriées par les utilisateurs. L’analyse des pics de consommation ou des déperditions d’énergie peut conduire à des mesures correctives et donc à des économies.

=> Optimiser les consommations

Selon la typologie du bâtiment ou les contraintes qui lui sont propres, une ou plusieurs solutions techniques peuvent être mises en œuvre : implantation de variateurs de vitesse, pilotage des installations de chauffage/ventilation/climatisation, gestion de l’éclairage, contrôle des accès et détection d’intrusion, etc.

 => Contrôler et pérenniser les niveaux de performance

Une démarche d’efficacité énergétique active doit être pérennisée sur le long terme. Ceci suppose la mise en place d’outils de gestion pour le contrôle et l’analyse des données, la maintenance régulière de l’installation et la cohérence des évolutions apportées aux systèmes tout au long du cycle de vie du bâtiment.

logo_1
  • logo_1
  • logo_2
  • logo_3
  • logo_4
  • logo_5
  • logo_6
  • logo_7
  • logo_8
  • logo_9
  • logo_10